Search
Close this search box.

EXPÉRIENCES internationales

Travailler à l’étranger avec un visa vacances-travail

Prendre le café sur une terrasse ensoleillée avant d’aller travailler dans une agence de publicité parisienne… Aller surfer avant d’aller travailler dans une agence de voyages en Australie… Manger des tapas après votre journée de travail dans une start-up à Barcelone… Vivez la vie dont vous avez toujours rêvé à l’étranger le temps d’une année ou plus en faisant un visa vacances-travail ou un visa jeune professionnel.

Le visa vacances-travail et le visa jeune professionnel sont des visas destinés aux jeunes canadiens âgés de 18 à 35 ans qui veulent vivre et travailler dans un autre pays temporairement tout en obtenant une expérience professionnelle internationale. Cela vous offre la possibilité d’épargner beaucoup d’argent, tout en voyageant et travaillant!

Le gouvernement du Canada, via son programme Expérience internationale Canada, a signé des ententes de collaboration avec une trentaine de pays pour favoriser la mobilité des jeunes adultes entre leurs pays respectifs.

Visa vacances-travail

Un visa vacances-travail (connu aussi sous le terme PVT (permis vacances-travail) ou en anglais Working Holiday Visa ou Youth Mobility Visa) vous permet d’aller travailler dans un autre pays pour une durée limitée dans le temps, habituellement un an, parfois deux ans ou trois ans, dépendamment des pays.

L’objectif est de vous permettre de financer votre voyage et de vous immerger dans la culture locale en travaillant sur place, tout en pouvant rester plus longtemps qu’avec un visa de touriste.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une offre d’emploi pour postuler pour un visa vacances travail, vous pourrez commencer à chercher un emploi, soit avant d’arriver ou soit juste une fois arrivé sur place. C’est le visa parfait pour ceux qui veulent voyager dans le pays et occuper un ou plusieurs emplois pendant leur séjour pour subvenir à leurs besoins et financer leur voyage.

Visa jeune professionnel

Il existe aussi le visa jeune professionnel, qui est similaire au visa vacances-travail, mais pour lequel vous devez avoir une offre d’emploi avant de pouvoir appliquer pour le visa. Et il se peut que vous soyez limité à travailler seulement pour cet employeur pendant votre séjour. Il faut donc que vous fassiez des applications à distance et qu’un employeur accepte de vous embaucher avant que vous appliquiez pour le visa. Si votre pays offre les deux types de visas (visa vacances-travail et visa jeune-professionnel), vous pourrez déjà vous trouver un contrat de travail sur place pendant votre visa vacances travail pour y retourner (ou y rester) en visa jeune professionnel si cela est possible.

*Dans le but d’alléger le texte de cet article, seul le terme visa vacances-travail sera utilisé, mais l’information est la même pour les personnes souhaitant faire un visa jeune professionnel.

Témoignages de personnes qui ont fait un visa vacances-travail

Pourquoi faire un visa vacances-travail?

Partir vivre une année dans un autre pays est une expérience très enrichissante au niveau personnel et professionnel.

Raisons d’aller faire un visa vacances-travail

  • Facilité d’obtention du visa
  • Faible coût d’obtention du visa
  • Vivre dans un pays qui vous a toujours attiré ou dans lequel vous pouvez pratiquer un sport ou une activité spécifique
  • Gagner de l’expérience dans son domaine de travail à l’étranger ou essayer un autre domaine d’emploi temporairement
  • Se démarquer dans son CV en ayant une expérience professionnelle internationale
  • Élargir son réseau de contacts professionnel à l’international.
  • Apprendre et perfectionner une autre langue.
  • Sortir de sa zone de confort.
  • Être confronté à une nouvelle manière de travailler.
  • Financer son voyage pour vous permettre de voyager plus longtemps.
  • Se faire des amis avec des gens locaux.
  • Économiser de l’argent
  • S’immerger dans une nouvelle culture
  • Réseauter dans l’objectif d’obtenir une offre d’emploi pour rester comme expatrié à long terme. Faire un visa vacances-travail est une excellente manière de décrocher une opportunité de rester à long terme et de s’expatrier. Les compagnies seront plus portées à faire les démarches pour vous “sponsoriser” pour un visa si vous êtes déjà à leur emploi et qu’ils sont satisfaits de votre travail.

Autres raisons d’obtenir un visa vacances travail

  • Voyager plus longtemps que sur un visa de touriste (sans nécessairement travailler)
    • Il n’est pas obligatoire de travailler avec un visa vacances travail. Plusieurs personnes obtiennent ce visa pour pouvoir rester plus longtemps dans un pays où le visa de touriste est très court.
  • Voyager dans un pays où le coût de la vie et des activités touristiques sont plus chers

Les pays où le coût de la vie est très cher ainsi que les attractions touristiques, les salaires sont habituellement plus élevés. Il peut donc être intéressant de travailler sur et de gagner un plus gros salaire pour pouvoir économiser plus.

Vous n’êtes pas certain si un visa vacances-travail est fait pour vous? Consultez notre page Explorer les options de partir à l’étranger pour bien identifier les opportunités qui répondent à vos intérêts et besoins.

Destinations disponibles pour les visas vacances-travail

Il y a plus d’une trentaine de pays où les Canadiens peuvent aller travailler à travers le monde avec un visa vacances-travail ou un visa jeune professionnel.

Les pays les plus populaires chez les Canadiens sont l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, l’Irlande et le Japon. Il y a beaucoup plus de destinations possibles.

Liste des pays offrant des visas vacances-travail ou des visas jeunes professionnels

PaysÂgeSite web d’EIC pour ce paysInformation officielle pour ce visa
Allemagne18-35Site web d’EIC pour l’AllemagneSite web officiel pour le visa vacances-travail en Allemagne
Andorre18-30Site web d’EIC pour AndorreSite web officiel pour le visa vacances-travail à Andorre
Australie18-35Site web d’EIC pour l’AustralieSite web officiel pour le visa vacances-travail en Australie
Autriche18-30Site web d’EIC pour l’AutricheSite web officiel pour le visa vacances-travail en Autriche
Belgique18-30Site web d’EIC pour la BelgiqueSite web officiel pour le visa vacances-travail en Belgique
Chili18-35Site web d’EIC pour le ChiliSite web officiel pour le visa vacances-travail au Chili
Corée du Sud18-30Site web d’EIC pour la Corée du SudSite web officiel pour le visa vacances-travail en Corée du Sud
Costa Rica18-35Site web d’EIC pour le Costa RicaSite web officiel pour le visa vacances-travail au Costa Rica
Croatie18-35Site web d’EIC pour la CroatieSite web officiel pour le visa vacances-travail en Croatie
Danemark18-35Site web d’EIC pour le DanemarkSite web officiel pour le visa vacances-travail au Danemark
Espagne18-35Site web d’EIC pour l’EspagneSite web officiel pour le visa vacances-travail en Espagne
Estonie18-35Site web d’EIC pour l’EstonieSite web officiel pour le visa vacances-travail en Estonie
France18-35Site web d’EIC pour la FranceSite web officiel pour le visa vacances-travail en France
Grèce18-35Site web d’EIC pour la GrèceSite web officiel pour le visa vacances-travail en Grèce
Hong Kong18-30Site web d’EIC pour Hong KongSite web officiel pour le visa vacances-travail à Hong Kong
Irlande18-35Site web d’EIC pour l’IrlandeSite web officiel pour le visa vacances-travail en Irlande
Italie18-35Site web d’EIC pour l’ItalieSite web officiel pour le visa vacances-travail en Italie
Japon18-30Site web d’EIC pour le JaponSite web officiel pour le visa vacances-travail au Japon
Lettonie18-35Site web d’EIC pour la LettonieSite web officiel pour le visa vacances-travail en Lettonie
Lituanie18-35Site web d’EIC pour la LituanieSite web officiel pour le visa vacances-travail en Lituanie
Luxembourg18-30Site web d’EIC pour le LuxembourgSite web officiel pour le visa vacances-travail au Luxembourg
Norvège18-35Site web d’EIC pour la NorvègeSite web officiel pour le visa vacances-travail en Norvège
Nouvelle-Zélande18-35Site web d’EIC pour la Nouvelle-ZélandeSite web officiel pour le visa vacances-travail en Nouvelle-Zélande
Pays-Bas18-30Site web d’EIC pour les Pays-BasSite web officiel pour le visa vacances-travail au Pays-Bas
Pologne18-35Site web d’EIC pour la PologneSite web officiel pour le visa vacances-travail en Pologne
Portugal18-35Site web d’EIC pour le PortugalSite web officiel pour le visa vacances-travail au Portugal
République tchèque18-35Site web d’EIC pour la République tchèqueSite web officiel pour le visa vacances-travail en République Tchèque
Royaume-Uni18-30Site web d’EIC pour le Royaume-UniSite web officiel pour le visa vacances-travail au Royaume-Uni
Saint-Marin18-35Site web d’EIC pour Saint-MarinSite web officiel pour le visa vacances-travail à Saint-Marin
Slovaquie18-35Site web d’EIC pour la SlovaquieSite web officiel pour le visa vacances-travail en Slovaquie
Slovénie18-35Site web d’EIC pour la SlovénieSite web officiel pour le visa vacances-travail en Slovénie
Suède18-30Site web d’EIC pour la SuèdeSite web officiel pour le visa vacances-travail en Suède
Suisse18-35Site web d’EIC pour la SuisseSite web officiel pour le visa vacances-travail en Suisse
Taïwan18-35Site web d’EIC pour TaïwanSite web officiel pour le visa vacances-travail à Taïwan

Chaque pays a ses propres ententes avec d’autres pays. Vous n’aurez donc pas nécessairement les mêmes choix de destinations que vos amis ayant une autre nationalité.

Vous avez plus d’une nationalité? Renseignez-vous à savoir quelles destinations sont disponibles avec votre autre nationalité, et qui sait, peut-être pourriez-vous obtenir un visa vacances-travail 2 fois, avec vos deux nationalités?

Il y a trop de destinations qui vous intéressent? Consultez notre page Explorer les options de partir à l’étranger pour faire un choix éclairé.

Conditions d’éligibilité et application

Les critères d’éligibilité et les démarches pour obtenir le visa vacances-travail et le visa jeune professionnel sont différents pour chaque pays. Pour certains pays, la demande se fait en ligne très rapidement, et pour d’autres, la demande de visa peut nécessiter une prise de rendez-vous en personne, plusieurs documents officiels, et beaucoup de temps de préparation!

Les conditions d’éligibilité sont différentes pour chaque pays. Habituellement, il faut :

  • Être âgé de 18 à 30 ans ou de 18 à 35 ans (dépendamment du pays)
  • Présenter une preuve de ressources financières suffisantes pour couvrir les frais de voyage et de subsistance pendant leur séjour (chaque pays fixe le montant minimum requis). Ayez cette preuve disponible aussi lorsque vous entrerez dans le pays au début de votre visa.
  • Avoir une assurance maladie pour la durée du séjour
  • Avoir un billet de retour (ou prouver que vous avez les fonds disponibles pour acheter un billet de retour)
  • Avoir un passeport valide pour la durée du séjour. Si vous avez la possibilité de prolonger votre visa, assurez-vous que votre passeport est valide jusqu’à la fin de cette durée pour éviter de devoir le renouveler sur place et de devoir faire réémettre le visa.
  • Payer les frais d’application au visa

De plus, il est possible que les documents suivants soient être demandés :

  • Pièces d’identité additionnelles
  • Certificat de naissance
  • Attestation médicale
  • Casier judiciaire
  • Preuve d’éducation
  • CV
  • Lettre de motivation
  • Photos
  • Traductions de vos documents
  • Données biométriques
  • Billets d’avion

Pour le visa jeune professionnel, il peut être exigé en plus :

  • Avoir une offre d’emploi
  • Être étudiant ou détenteur d’un diplôme universitaire
  • Avoir une expérience de travail pertinente pour l’emploi

Il se peut qu’il y ait un nombre limité de places par pays et par type de visa. Les quotas sont renouvelés chaque année. Renseignez-vous pour savoir s’il y a un enjeu de place et à quelle date les quotas sont renouvelés.

Il est important de vérifier quelles sont les conditions d’éligibilité spécifiques pour le pays qui vous intéresse avant d’entreprendre plus de démarches afin de s’assurer d’être éligible et d’avoir tous les documents requis au moment d’appliquer pour le visa.

Processus d’application

Les démarches pour appliquer pour un visa vacances-travail ou un visa jeune professionnel sont différentes pour chaque pays, et peuvent changer chaque année. Pour certains pays, la demande se fait très facilement en ligne, et vous obtiendrez une réponse en quelques heures. Pour d’autres pays, il faut prendre un rendez-vous à un nombre de semaines spécifique avant le début de votre séjour et déposer votre demande en personne en présentant plusieurs documents (qui sont parfois coûteux et longs à obtenir), et attendre plusieurs semaines avant d’avoir une réponse.

Dépendamment du pays, vous devrez faire votre application : 

  • En ligne depuis le Canada
  • En ligne depuis n’importe quel pays
  • En personne depuis le Canada (possiblement seulement dans une ville spécifique), habituellement au Consulat ou dans un bureau de visa officiel pour ce pays
  • En personne depuis un autre pays (sous certaines conditions)

Date de début du visa

Pour certains pays, lorsque vous aurez reçu votre visa, vous aurez un an pour arriver dans le pays, et votre période de visa ne commencera qu’au moment où vous arriverez dans le pays. Pour d’autres pays, la période de visa commencera au moment où vous recevrez votre visa. Renseignez-vous pour bien planifier la date à laquelle vous demanderez votre visa.

Activation du visa

Dépendamment du pays, il se peut que vous ayez des démarches administratives à faire à l’arrivée pour activer votre visa ou pour obtenir un numéro d’assurance sociale vous permettant de travailler. Il se peut aussi que vous deviez prendre rendez-vous pour obtenir une carte d’identité. Ces processus peuvent être très compliqués et difficiles à comprendre. N’hésitez pas à demander de l’aide à d’autres personnes qui ont fait le même visa que vous.

Prolongation du visa

Certains pays permettent de prolonger le visa pour une année additionnelle. Si vous pensez potentiellement vouloir rester plus longtemps, renseignez-vous dès le début de votre séjour pour savoir ce qui sera requis pour la prolongation. Par exemple, en Australie, il faut avoir fait 88 jours de travail dans des zones rurales (communément appelé “farm work”) au cours de sa première année de visa vacances-travail pour pouvoir appliquer pour une seconde année de visa vacances-travail.

Aussi, renseignez vous à savoir si la demande pour un second type de visa ou pour la prolongation d’un visa peut se faire un à la suite de l’autre, ou si vous devez en faire la demande depuis l’extérieur du pays.

Comment trouver un emploi en visa vacances-travail?

Avec un visa vacances-travail ou un visa jeune professionnel, il peut être difficile de trouver certains types d’emploi puisque votre visa ne vous permet que de travailler pour une durée limitée. De plus, il se peut que certains pays imposent une limite de temps à laquelle vous pouvez travailler pour un même employeur.

Consultez notre page Comment trouver un emploi à l’étranger.

Pour le visa vacances-travail, nous vous conseillons d’attendre d’être arrivé sur place avant de faire des applications, ainsi vous aurez un numéro de téléphone local à mettre dans votre CV et vous serez disponible à vous rendre sur place rapidement pour une entrevue en personne.

Se trouver un emploi dans les  domaines de l’hospitalité, du tourisme, dans les magasins, etc. est assez rapide. Mais si vous cherchez un emploi dans votre domaine de profession, les opportunités peuvent être plus limitées, car ce ne sont pas tous les employeurs qui acceptent d’embaucher quelqu’un qui ne peut pas rester à long terme. Ce n’est cependant pas impossible! Mais armez-vous de patience, et pensez à réseauter! Si vous cherchez un emploi dans votre domaine professionnel, il faut passer beaucoup de temps à faire des applications et le processus d’embauche peut se dérouler sur plusieurs semaines, comme au Canada.

Pour le visa jeune-professionnel, vous n’aurez pas le choix que de vous trouver un emploi d’avance, car l’offre d’emploi est requise pour obtenir le visa.

Types d’emplois populaires en visas vacances-travail

  • Cuisinier
  • Bartender
  • Barista
  • Serveur
  • Préposé aux ventes
  • Réceptionniste d’hôtel ou d’auberge de jeunesse
  • Guide touristique
  • Secrétaire et autres emplois administratifs
  • Emplois en communication et marketing
  • Technicien informatique
  • Développeur web
  • Designer graphique
  • Conseiller en voyage
  • Agent au service clientèle
  • Conseiller en réseaux sociaux
  • Représentant des ventes
  • Ambassadeur de marque (événementiel)
  • Employé de la construction
  • Agent d’installation logistique
  • Emplois en agriculture (plantation, cueillette et tri)
  • Emplois saisonniers

Types d’employeurs qui embauchent des gens en visa vacances-travail

  • Hotels
  • Restaurants
  • Bars
  • Compagnies de service à la clientèle
  • Auberges de jeunesse
  • Agences de voyages
  • Tours-opérateurs et compagnies touristiques
  • Start-ups
  • Agences web
  • Fermes et agriculture
  • Usines
  • Compagnies de construction et rénovations
  • Agences de placement

Vous pouvez aussi passer par des agences :

  • Agences de placement temporaire (temp agency)
  • Agence de placement professionnelle
  • Agence spécialisée pour les visas vacances-travail

À savoir

Âge maximal

Si vous êtes proche d’avoir l’âge limite de participation, renseignez-vous à savoir si vous pouvez quand même postuler. Par exemple, quelqu’un qui applique pour un visa vacances-travail en Australie peut obtenir son visa vacances-travail le jour avant d’avoir 36 ans. Elle aura un an pour arriver sur le territoire Australien avant que son visa ne commence (donc le jour avant d’avoir 37 ans). Elle passera toute l’année de ses 37 ans en visa vacances-travail!

Preuve financière

Si on vous demande de présenter une preuve de ressource financière et que vous n’avez pas le montant dans votre compte bancaire, demandez à un proche de vous transférer l’argent le temps que vous fassiez faire votre attestation bancaire. Gardez une copie papier de cette preuve au cas où on vous la demande à l’arrivée dans le pays.

Nombre de visas

Certains pays permettent de faire le visa vacances travail plus d’une fois, sous certaines conditions.

Aussi, si un pays offre les deux types de visas, il est habituellement possible de faire les deux types de visas. Il peut être plus facile d’obtenir une offre d’emploi pour faire un visa jeune professionnel une fois que vous vous êtes déjà fait des contacts si vous commencez par un visa vacances-travail.
Si un pays offre un visa vacances-travail et un visa jeune professionnel, vous pourriez potentiellement faire les deux types de séjours, possiblement l’un à la suite de l’autre.

Langue

On peut penser qu’il faille parler la langue locale pour être en mesure d’obtenir un emploi dans un pays. Ce n’est pas du tout le cas partout! Bien qu’on vous encourage à parler la langue locale lorsque vous allez vivre dans un pays, vous seriez surpris d’apprendre qu’il y a de nombreuses opportunités d’emplois en anglais seulement, ou même en français dans de nombreux pays, spécialement en Europe.

Voici des emplois où la langue locale n’est habituellement pas nécessaire : Restaurants (plonge, cuisine), entretien ménager, service clientèle (dans les langues que vous parlez), fermes, entrepôts, usines, etc. La plupart sont des emplois dont vous n’avez pas d’interaction avec le public.

Finances

Planifiez de vivre sur vos économies le temps de vous trouver un emploi ou jusqu’à ce que vous receviez votre première paye. Si vous pensez occuper plusieurs emplois dans différentes villes, vous devrez chaque fois vivre sur vos économies le temps d’avoir votre première paye.

Coût de la vie

Regardez d’avance le coût du logement ainsi que le coût des hébergements temporaires, car dans certains pays, ça peut être très cher! Malgré tout, il est vraiment possible d’économiser de l’argent pendant votre séjour en visa vacances travail en gagnant de l’argent sur place!

À la fin de votre visa

Si vous prévoyez voyager dans le pays à la fin de votre visa, renseignez-vous s’il est possible de rester dans le pays en tant que touriste, ou si vous sortir du pays et revenir (faire un “visa-run”) avec un visa de touriste.

Impôts

Renseignez-vous auprès de comptables au Canada et dans votre pays de destination pour savoir si vous devez faire une déclaration de revenus dépendamment de votre statut de résidence dans les deux pays.

Ressources pour vous aider dans vos démarches

Bien que vous puissiez faire les démarches par vous-même, il existe des compagnies qui peuvent vous aider dans vos démarches.

Ces compagnies offrent habituellement dans leurs forfaits :

  • Service de demande de visa
  • Accueil à l’arrivée à l’aéroport
  • Hébergement pour quelques nuitées
  • Activités et visites locales
  • Carte SIM
  • Ouverture de compte en banque
  • Aide à la recherche d’emploi

Notez que vous n’avez pas besoin d’utiliser ces compagnes, vous pouvez faire tout cela par vous-même! Il faut bien suivre les démarches pour l’obtention du visa. Assurez-vous de bien remplir les formulaires demandés, d’avoir tous les documents exigés avant de déposer votre demande. Si vous avez des questions, appelez au consulat ou au service des visas, ou posez vos questions sur notre groupe Facebook, ou sur un groupe Facebook de votre pays de destination.

Si vous voulez quand même obtenir de l’aide, voici des compagnies canadiennes accréditées par Expérience internationale Canada comme étant des partenaires officiels pour les visas vacances-travail et visas jeunes-professionnels :

Il existe aussi des compagnies basées dans votre pays de destinations spécialisées pour la gestion de visas vacances travail dans leur pays.

Ressources par destination

Vous partez à l’étranger? Consultez notre section Planification et ressources pour avoir toute l’information dont vous avez besoin pour préparer votre séjour et vivre une expérience mémorable!

Partagez cette page:

Consultez d'autres opportunités d'aller vivre à l'étranger

Scroll to Top