Search
Close this search box.

PLANIFICATION ET RESSOURCES

Gérer ses biens et son logement pendant un séjour à l’étranger

Vous partez vivre à l’étranger à court terme ou vous partez vous installer à l’étranger de façon permanente? N’oubliez pas de prévoir ce que vous allez faire de votre logement actuel et de vos biens lorsque vous préparez votre séjour à l’étranger, car il peut y avoir beaucoup de démarches à faire qui peuvent prendre beaucoup de temps.

Que faire de votre logement lorsque vous partez à l’étranger?

Sous-location

Payer un loyer dans deux pays en même temps vous fera perdre beaucoup d’argent. Si vous sous-louez votre logement pendant votre séjour à l’étranger (ou louer si vous êtes propriétaire), vous n’aurez qu’à payer un loyer dans votre nouveau pays.

Si vous êtes locataire, demandez à votre propriétaire s’il est possible de sous-louer votre chambre ou votre appartement pour la durée de votre séjour à l’étranger. Vous devrez vous-même trouver quelqu’un qui habitera chez vous pendant la durée de votre séjour. Si vous partez pour une durée indéterminée, vous devrez quand même choisir une durée pour votre sous-location, car vous aurez besoin d’un contrat en règle avec une date de fin de sous-location.

En général, une sous-location inclut tous les meubles ainsi que la vaisselle. Vous n’aurez qu’à entreposer vos effets personnels ailleurs (ou les laisser dans votre logement si vous faites confiance à la personne qui viendra loger chez vous). Sous-louer son logement est aussi un excellent moyen d’économiser de l’argent, car vous n’avez pas besoin de payer pour une unité d’entreposage pour vos meubles pendant votre séjour. Mais assurez-vous de choisir un sous-locataire qui prendra bien soin de vos biens! La sous-location est également une bonne idée pour vous assurer d’avoir un endroit où vivre à votre retour et pour conserver le prix de votre loyer actuel!

Pour trouver des sous-locataires, vous devrez mettre des annonces et en faire des visites. Assurez-vous de choisir des personnes qui ne seront pas refusées par le propriétaire, car il devra approuver votre avis de sous-location. Vous pouvez demander aux sous-locateurs potentiels qu’ils vous donnent leur rapport de crédit (gratuit avec Borrowell ou Credit Karma), pour être certain qu’ils ne seront pas refusés par votre propriétaire. Finalement, il faudra donner un avis de sous-location à votre propriétaire et il aura 15 jours pour approuver ou refuser. Dans tous les cas, vous resterez responsable de payer le loyer si vos sous-locataires ne vous payent pas le loyer à temps.

Si vous êtes propriétaire d’une maison ou d’un appartement, vous pouvez trouver quelqu’un pour louer votre logement, soit pour une durée indéterminée, soit à court terme avec des dates précises. Assurez-vous d’avoir une personne-ressource qui habite proche de votre logement pour s’occuper de votre logement en cas de problème avec les locataires ou les sous-locataires, ou en cas de problèmes avec le logement (bris, dégâts, etc.).

Que ce soit pour louer ou sous-louer votre logement, n’oubliez pas d’en informer votre compagnie d’assurance habitation, car vous pourriez être tenu pour responsable si votre locataire ou sous-locataire causait des dommages à la propriété. Sachez que de nombreuses compagnies d’assurance habitation ne vous assureront pas si vous sous-louez votre logement à une personne qui n’est pas un membre de votre famille ou un ami de longue date. Si vous envisagez de sous-louer votre logement, demandez à votre compagnie d’assurance si vous serez couvert pendant la durée de la sous-location. Si ce n’est pas le cas, changez de compagnie dès que possible, avant le début de la sous-location, car les compagnies qui acceptent de vous assurer pendant la sous-location ne le font que pour leurs clients existants. Assurez-vous également que vous disposez d’une assurance responsabilité civile pendant votre séjour à l’étranger. Ce type d’assurance n’est généralement proposé qu’avec l’assurance habitation ou l’assurance automobile. Pour en savoir plus sur l’assurance responsabilité civile, consultez notre section Assurances.

Quitter définitivement votre logement

Si vous choisissez de quitter définitivement votre logement, vous devrez mettre fin à votre bail. Au Québec, renseignez-vous auprès du Tribunal administratif du logement (TAL – anciennement la Régie du logement) pour connaitre les lois en vigueur en termes de bris de bail ou de cession de bail.

La norme est que vous puissiez soit quitter votre logement en fin de bail, ou soit le quitter en cours de bail en cédant votre bail à une autre personne.

Quitter votre logement en fin de bail

Au Québec, vous pouvez quitter un logement en fin de bail, si vous indiquez à votre propriétaire que vous ne souhaitez pas renouveler votre bail au moment où il donnera l’avis de renouvellement.

Cession de bail

En faisant une cession de bail, vous n’avez pas besoin d’attendre la fin de votre bail pour quitter votre logement. Vous devrez trouver vous-même une personne pour reprendre votre bail, en mettant des annonces et en faisant des visites. Assurez-vous de choisir des personnes qui ne seront pas refusées par le propriétaire. Vous pouvez leur demander qu’ils vous donnent leur rapport de crédit (gratuit avec Borrowell ou Credit Karma), pour être certain qu’ils ne seront pas refusés par votre propriétaire. Finalement, il faudra donner un avis de cession de bail à votre propriétaire et il aura 15 jours pour approuver ou refuser votre avis de cession de bail.

Si vous souhaitez vendre tous vos meubles, vous pouvez choisir une personne disposée à les acheter.

ATTENTION : les règles pourraient changer au niveau des cessions de bail. Assurez-vous de contacter le TAL pour vous avoir l’information la plus à jour!

Vendre sa propriété

Dépendamment de l’état du marché immobilier, la vente d’une maison ou d’un appartement peut prendre du temps. Si vous devez partir rapidement à l’étranger, demandez à un agent immobilier si la transaction peut être finalisée alors que vous avez déjà quitté le pays, au cas où votre propriété ne serait pas vendue au moment où vous devez partir.

Laisser son logement vide

Si vous partez juste à cout terme, ou si vous pouvez vous le permettre, laissez votre logement vide pendant la durée de votre séjour à l’étranger. Ça signifie que vous devrez continuer à payer votre loyer et toutes les factures. Assurez-vous d’avoir quelqu’un pour gérer la température du chauffage si vous partez en hiver, et informez votre compagnie d’assurance habitation de votre absence. Cette option est la plus simple d’un point de vue logistique, mais vous devrez payer des frais pour le logement à deux endroits.

Que faire de ses biens lorsque vous partez à l’étranger?

Choisir ce que vous apporterez à l’étranger

Si c’est difficile de faire ses valises pour partir en vacances, ça l’est encore plus pour un long séjour à l’étranger! Selon que vous partiez pour quelques mois, quelques années ou pour toujours, vous allez devoir faire des choix entre ce que vous apportez, ce que vous laissez en entreposage et ce que vous allez vendre ou donner. Demandez sur les groupes Facebook d’expatriés de votre destination ce qu’ils auraient aimé emporter avec eux et ce qu’ils auraient préféré laisser derrière eux. La quantité de bagages que vous emporterez va influencer votre choix.

Mettre ses biens en entreposage

Si vous partez à court ou à long terme et que vous souhaitez conserver une partie de vos meubles et de vos biens personnels au Canada, vous devrez louer une unité d’entreposage ou demander à des amis ou à des membres de votre famille d’entreposer vos affaires chez eux. Veillez à ce que vos biens soient assurés en cas de sinistre ou de vol, peu importe où vous les laisserez!

Si vous avez une voiture, veillez à ce que quelqu’un s’occupe de son entretien pendant votre séjour à l’étranger et informez votre compagnie d’assurance automobile que quelqu’un d’autre conduira votre voiture pendant votre séjour à l’étranger.

Vendre ou donner ses biens

La vente de vos meubles ou de vos effets personnels peut être un bon moyen d’économiser de l’argent pour votre séjour à l’étranger et d’éviter d’avoir à payer pour entreposer vos affaires. Commencez à mettre vos objets en vente dès que possible, car il se peut que ça prenne plusieurs semaines pour tout vendre. Vendre ses choses en ligne demande aussi beaucoup de temps de votre part, car il faut répondre aux messages et fixer des rendez-vous. Si vous le pouvez, essayez d’organiser une vente de garage. Ou vendez quelques objets similaires en ligne en “lot”.

Expédier ses biens à l’étranger

Si vous déménagez à l’étranger de façon permanente, faites plusieurs devis auprès de différents services de transport pour voir combien ça peut couter et combien de temps le service peut prendre. Souvent, payer pour un service de livraison international n’en vaut pas la peine et vous feriez mieux de vendre vos meubles et d’en acheter d’autres à l’étranger. Si vous n’emportez que de petites choses, demandez à votre compagnie aérienne combien de valises vous pouvez emporter au maximum, et emportez le plus de valises pleines de vos effets personnels possibles. Vous pouvez acheter des valises de seconde main et les revendre à l’arrivée dans votre nouveau pays.

Besoin d’aide à préparer votre séjour à l’étranger? Contactez-nous!

Partagez cette page:

Consulter d'autres ressources pour préparer votre séjour à l'étranger

Scroll to Top