Search
Close this search box.

EXPÉRIENCES internationales

Étudier à l’étranger – Échange étudiant

Saviez-vous que vous pourriez aller vivre à Rome, Tokyo ou Buenos Aires, tout en poursuivant vos études universitaires? En faisant un échange étudiant, vous pourrez aller suivre des cours à l’étranger, ou ailleurs au Canada, pendant une session ou une année scolaire complète.

Un échange étudiant, qu’est-ce que c’est?

La majorité des universités canadiennes ont un programme d’échange étudiant qui vous permet d’aller faire une partie de vos études dans un autre pays. Chaque université fonctionne différemment et a son propre réseau d’universités partenaires à travers le monde.

Les cours que vous allez suivre à l’étranger vous seront par la suite crédités dans votre programme au Canada.

Au premier cycle, vous pouvez habituellement aller étudier pendant une session (session d’automne ou d’hiver) ou une année complète (session d’automne + session d’hiver) dans une autre université.

Aux cycles supérieurs (maîtrise, doctorat), c’est habituellement une seule session qui est permise en échange.

Vous continuez de payer vos frais de scolarité dans votre université au Canada. Il n’y a pas de frais de scolarité à payer à votre université à l’étranger ou de frais d’admission. Ceci vous permet d’aller étudier dans des pays où le coût des études est plus élevé, sans payer plus cher! Vous devrez cependant quand même payer pour votre matériel scolaire, comme vous le feriez au Canada.

Faire un échange est un projet qui se prépare plusieurs mois, voire même plus d’un an, à l’avance. Renseignez-vous sur les périodes d’application dans votre université. Habituellement, il faut déposer un dossier en début d’année (entre janvier et mars) pour partir en échange à la session d’automne suivante ou à la session d’hiver d’après. Certaines universités acceptent de recevoir des applications à d’autres moments. Que vous fassiez un baccalauréat, une maîtrise ou un doctorat, il est préférable de planifier votre échange étudiant en début de parcours pour éviter de manquer cette opportunité!

Un échange, c’est pour qui?

Il faut être étudiant à temps plein dans une université canadienne pour aller faire un échange étudiant universitaire. Il n’y a pas de limite d’âge! Chaque université a ses propres critères de participation et son processus d’application. Parfois, certains programmes d’études mettent des critères supplémentaires, ont certains quotas d’étudiants qui peuvent faire un échange, ou simplement ne permettent pas à leurs étudiants de faire un échange. Renseignez-vous auprès de votre programme d’études pour voir les opportunités qui s’offrent à vous.

Pourquoi partir en échange?

Faire un échange est une expérience de vie à ne pas manquer!

Avantages d’aller étudier à l’étranger en faisant un échange étudiant

  • Étudier à l’étranger vous permet de suivre des cours qui contribuent à l’obtention de votre diplôme, sans affecter votre moyenne.
  • Vivre dans un pays et une culture qui vous intéresse
  • Sortir de sa zone de confort
  • Se dépasser personnellement et devenir plus autonome
  • Vivre une vraie immersion culturelle
  • Se démarquer au niveau professionnel. N’hésitez pas à mettre cette expérience dans votre CV. C’est particulièrement intéressant en début de carrière. Imaginez un employeur qui évalue deux candidats avec le même diplôme et qui ont fait un stage similaire. Si vous avez étudié dans un autre pays, votre candidature va se démarquer de l’autre.
  • Prouver votre capacité d’adaptation et ainsi que plein d’autres compétences acquises au niveau personnel et professionnel.
  • Faire une immersion linguistique et améliorer ses compétences linguistiques
  • Apprendre dans un nouveau mode d’enseignement
  • Faire un échange est une des manières les plus avantageuses financièrement d’aller vivre à l’étranger! Grâce aux bourses de mobilité, vous pourrez aller vivre à l’étranger sans toucher à vos économies. Il se peut même que votre coût de la vie soit moins cher dans certaines destinations et que vous puissiez épargner de l’argent.

Consultez notre page Explorer les options de partir à l’étranger pour connaitre plus de raisons de partir vivre à l’étranger.

Où puis-je partir en échange?

Chaque université canadienne offre des destinations différentes en fonction de ses ententes de partenariats.

Les pays les plus populaires pour les échanges sont les pays francophones (France, Belgique, Suisse), mais aussi l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie, les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud, la Chine, l’Argentine, le Mexique et sans oublier l’Australie!

Si votre université a beaucoup d’ententes de partenariat à travers le monde, profitez-en pour aller faire un échange dans une destination hors des sentiers battus, tels que les Philippines, l’Afrique du Sud, la Colombie, Israël, le Maroc ou pourquoi pas aller étudier sur une île tropicale!

Vous ne parlez pas la langue, mais vous aimeriez étudier dans ce pays? Ne vous inquiétez pas! La plupart des universités à travers le monde offrent l’opportunité aux étudiants en échange de suivre des cours en anglais! C’est habituellement le cas partout dans le monde, sauf en Amérique latine, où vous devez parler espagnol ou portugais. Renseignez-vous pour savoir quels pays non anglophones offrent des cours en anglais.

Si vous souhaitez faire un échange dans un pays en particulier ou dans une université précise, assurez-vous de faire vos études à l’université canadienne qui offre cette destination dans son programme d’échange, car ce ne sont pas toutes les universités canadiennes qui offrent les mêmes destinations. Vous rêvez d’aller étudier en Australie? Trouvez une université qui propose cette destination dans son programme d’échange. De plus, renseignez-vous s’il va être facile d’être accepté pour aller à cette destination et quels sont les critères de sélection.

Types de partenariats

Les universités canadiennes ont différents types de partenariats ou de mobilité internationale :

  • Entente bilatérale : Il s’agit d’ententes de partenariat entre votre université canadienne et une université précise à l’étranger.
  • Entente sectorielle : Il s’agit d’une entente entre une faculté ou un programme d’études et un programme correspondant dans une autre université.
  • Programmes avec profil international : Certains programmes d’études ont été conçus en collaboration avec une ou deux universités partenaires spécifiques, où l’échange est obligatoire.
  • Réseaux d’échanges étudiants : Il y a des réseaux internationaux, dont peut faire partie votre université, qui vous permettent d’aller dans un pays en particulier ou d’avoir accès à un réseau d’universités à travers le monde, par exemple le National Student Exchange (NSE) pour les États-Unis, le Programme québécois d’échanges étudiants (PQÉÉ) du BCI ou le programme north2north.

Choix du pays et de l’université

Choisir un pays ou une université peut être un processus difficile, stressant et qui prend beaucoup de temps de recherche. Consultez notre page Explorer les options de partir à l’étranger pour vous aider à vous faire un choix vers un pays et une ville en particulier.

Pour un échange étudiant, vous devrez prendre en considération en plus :

  • Les dates des sessions
  • Certaines universités ont des sessions complètement décalées de celles au Canada. Par exemple, vos cours pourraient commencer en avril et se terminer en juillet pour un échange à la session d’hiver.
  • L’offre de cours
    Assurez-vous qu’il y ait beaucoup de cours qui vous intéressent et qui peuvent compter en équivalence dans votre programme au Canada.
  • La réputation de l’Université
  • L’emplacement de l’université dans la ville
    Pensez au temps de trajet entre l’endroit où vous allez habiter et où auront lieu les cours (renseignez-vous à savoir dans quel édifice et sur quel campus auront lieu les cours de votre programme)
    Est-ce préférable de vivre dans des quartiers plus animés ou sur le Campus (parfois hors de la ville)?
    Est-ce que l’Université est située dans un quartier sécurisé?
  • La vie étudiante
    Serez-vous la seule personne qui y fait un échange ou y a-t-il plutôt un comité qui organise plusieurs activités pour les nombreux étudiants en échange?
    Y a-t-il des clubs et des comités étudiants auxquels vous aimeriez participer?
  • La facilité à obtenir un visa. Voir la section Visa plus bas.
  • Est-ce qu’il y a des coûts additionnels à payer?
  • Est-ce que d’autres étudiants de votre université y ont déjà fait un échange et pourront vous donner des conseils?

Critères de participation pour faire un échange

Les critères de participation pour faire un échange étudiant sont différents pour chaque université et pour chaque destination.

  • Habituellement, il n’est pas possible de partir en échange en début de programme. Il faut avoir complété un nombre minimum de crédits ou de session pour partir en échange.
  • Une moyenne minimale est exigée, et peut être plus élevée en fonction de votre programme d’études. Assurez-vous d’avoir la meilleure moyenne possible pour avoir de meilleures chances d’être sélectionné pour la destination de votre choix.
  • Un test de classement linguistique avec un résultat minimal peut être exigé pour les destinations non francophones.
  • D’autres exigences peuvent être imposées par votre programme d’études ou par l’université où vous souhaitez étudier en échange.

Il est important de vérifier :

  • Si votre programme d’études vous permet d’aller faire un échange et s’il impose des contraintes ou exige des critères supplémentaires.
  • Quelle est la moyenne minimale exigée?
  • Est-ce que votre choix d’université est contingenté et avez-vous des chances d’y être sélectionné?
  • Quel est le maximum de crédit qui peut vous être reconnu en équivalence? Si vous avez transféré des cours provenant d’une autre université, il se peut que vous ne puissiez pas partir en échange si vous avez trop de crédits en équivalence déjà dans votre programme.

Démarches pour faire un échange étudiant

1. Se renseigner sur les opportunités de partir en échange

Renseignez-vous auprès du bureau de mobilité internationale de votre université à propos des opportunités d’échanges, des destinations possibles,des critères d’admissibilités, du processus d’application et des dates limites d’application. Vous trouverez l’information sur leur site web, en visitant leur bureau ou en assistant à une séance d’information.

2. Choisir votre destination

Vous devrez choisir, parmi la liste des universités disponible, l’endroit où vous souhaitez aller étudier en échange. Il est primordial à cette étape de choisir une université où il y a beaucoup de cours qui vous intéressent et qui vous seront reconnus en équivalence dans votre programme à votre retour au Canada.

Consultez notre page Explorer les options de partir à l’étranger pour bien choisir sa destination!

3. Appliquer au programme d’échange de votre université canadienne

Appliquez auprès de votre université canadienne pour être sélectionné pour participer au programme d’échange et à votre destination souhaitée. Assurez-vous de respecter les dates limites et de soumettre un dossier complet. À cette étape, vous devrez soumettre un choix de cours tentatifs pour prouver qu’il y a plusieurs cours disponibles.

4. Appliquer auprès de votre université d’accueil à l’étranger

Une fois que vous serez accepté dans le programme d’échange, votre destination vous sera confirmée et il faudra appliquer à votre université d’accueil. On vous indiquera comment faire, quels documents vous devez fournir et à quelle date les soumettre. Il se peut que pour certaines universités, il n’y ait aucune démarche à faire à ce niveau, ou qu’au contraire, que les démarches soient très compliquées et que vous deviez soumettre plusieurs documents tels que des tests médicaux. Il est important à cette étape de bien suivre les instructions et de soumettre les documents demandés bien remplis.

5. Recevoir l’acceptation de votre université d’accueil

Le temps d’attente peut prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois avant que vous ne receviez votre réponse. 99% des gens ont une réponse positive s’ils ont bien soumis leur dossier complet et à temps, en suivant les procédures. On vous enverra une lettre d’acceptation officielle dans leur programme d’échange et on vous indiquera comment procéder pour l’inscription aux cours, soit d’avance en ligne ou en personne une fois que vous serez sur place.

6. Préparer votre départ

Il y a beaucoup de préparation et de logistique à penser avant votre départ. Consultez notre section Planification et ressources pour avoir toute l’information prédépart dont vous avez besoin, par exemple les visas, le logement, les assurances et bien plus!

7. Arriver dans votre pays d’accueil

Planifiez arriver quelques semaines à l’avance pour avoir le temps de vous installer et de vous familiariser avec votre nouvelle ville et nouvelle culture d’accueil. Consultez notre section Planification et ressources pour avoir tous les outils nécessaires pour bien vous installer.

Dans votre nouvelle université, il se peut que vous ayez des séances d’informations que vous deviez assister et que vous deviez compléter des démarches administratives.

Vous devrez finaliser votre inscription à vos cours si ce n’est pas déjà fait, et faire valider votre choix de cours final auprès de votre université canadienne.

8. Vivre votre échange!

Assistez à vos cours et profitez de votre séjour à l’étranger! Profitez-en pour vivre une immersion culturelle, vous faire de nouveaux amis et voyager pendant vos temps libres!

9. La réintégration au retour

Le retour au Canada suite à votre échange peut être difficile pour certains. Consultez notre page sur le retour pour bien vous préparer au retour au Canada et mettre en valeur votre échange au niveau professionnel.

10. Démarches administratives au retour

Après votre échange, vous recevrez votre relevé de notes et vous devrez faire reconnaître les cours réussis en équivalence auprès de votre université canadienne. Habituellement, la note reçue n’impacte pas votre moyenne générale canadienne.

Source de financement pour les échanges étudiants

Faire un échange étudiant est la manière la plus accessible d’aller vivre temporairement à l’étranger. Dépendamment de votre style de vie et du coût de la vie à votre destination, vous pourriez économiser de l’argent tout en faisant votre échange, ou si vous préférez, plutôt profiter de cet argent pour voyager pendant vos temps libres! Si vous partez plutôt dans un pays ou une ville où le coût de la vie est très cher et que vous voulez voyager beaucoup, il faudra alors recourir à vos économies ou à d’autres sources de financement.

Il y a plusieurs sources de financement disponibles pour les échanges étudiants. Consultez notre page Financer un séjour à l’étranger pour connaître toutes les opportunités de bourses et de financement, ainsi que des conseils pour économiser son argent et gérer ses dépenses. Établissez un budget dès que possible pour voir si votre projet d’échange est réaliste.

Visas

Quand vous serez admis à votre université d’accueil, renseignez-vous dès que possible à savoir si un visa est requis pour votre échange, et quels sont les procédures et les délais de traitement.

Dépendant du pays de destination, il se peut que vous n’ayez pas besoin d’un visa étudiant si vous faites un séjour de moins de 6 mois; vous pourrez étudier dans le pays juste avec un visa de touriste. Mais pour la plupart des pays, que vous partiez pour un échange d’une session ou d’une année, vous allez avoir besoin de faire une demande de visa.

Votre université d’accueil pourrait vous donner plus d’informations à ce sujet. Sinon, regardez sur le site web officiel du consulat de votre pays de destination pour connaître les procédures et délais de traitement pour l’obtention d’un visa étudiant.

Travailler pendant son échange

Certains pays offrent la possibilité de travailler à temps partiel pour les personnes ayant un visa étudiant. Bien que cela puisse être tentant de financer votre séjour ainsi, nous vous conseillons de vous concentrer sur vos cours et profiter de la vie culturelle locale, pour ainsi vivre une pleine expérience.

Ressources

Bureaux de mobilité internationale des universités québécoises

Voici les liens vers les sites web des programmes d’échange pour chaque université québécoise. Vous y trouverez les destinations offertes, les critères de participation, des dates d’applications et les coordonnées des personnes qui vous accompagneront tout au long de votre projet.

La personne responsable des échanges dans votre programme

Il y a une personne dédiée qui autorise les échanges ainsi que les choix de cours dans chaque programme d’études ou faculté. Contactez cette personne dès que possible pour savoir si votre projet d’échange est réalisable.

Sites web des universités à travers le monde

Quand vous allez devoir trouver une université où aller faire un échange, vous devrez naviguer à travers de nombreux sites web d’universités, où l’information est difficile à trouver. Essayez plutôt de faire une recherche Google avec “incoming exchange” ou “Study abroad” + le nom de l’université, pour trouver la page web qui contient toute l’information spécifique aux échanges, et qui vous proposera les liens pour trouver les cours.

Fact Sheets

Chaque université produit une fiche d’information pour les étudiants qui considèrent aller y faire un échange. Cette fiche, habituellement sous format PDF, se nomme une “fact sheet”. Sur cette fiche, vous trouverez toute l’information nécessaire pour connaître les opportunités d’échange à cette université, ainsi que les liens vers les pages web pertinentes. Faites une recherche Google avec le nom de l’université + “fact sheet”. Par exemple, “University College London Fact Sheet”.

Réseautage

N’hésitez pas à contacter quelqu’un qui a fait un échange dans votre pays de destination, ou même la même ville ou même université. Demandez des contacts à votre bureau de mobilité étudiante, ou en demandant sur des groupes Facebook.

Autre possibilité de séjours à l’étranger pendant vos études universitaires

Un échange n’est pas pour vous? Peut-être que ce n’est pas possible dans votre programme? Ou peut-être avez-vous appris que vous pouviez aller étudier à l’étranger que trop tard dans votre parcours? Ne vous en faites pas, il y a plusieurs autres opportunités d’aller faire un séjour à l’étranger pendant vos études. Si vous répondez à certains critères, vous pourrez obtenir une bourse de mobilité et avoir droit à d’autres bourses pour ces autres types de séjours à l’étranger.

Stage

Visitez la page stage à l’étranger pour en savoir plus sur les opportunités de stages qui s’offrent à vous.

Écoles d’été, cours intensifs, école hors les murs

Dans certains programmes, il est possible d’aller faire un court séjour académique à l’étranger, que ce soit un séjour individuel ou groupé, par exemple participer à une école d’été, assister à des cours intensifs (comme des cours de langues) ou aller faire une école hors les murs. Si ce séjour est crédité dans votre programme, vous pourrez bénéficier de bourses de mobilité et d’autres sources de financement.

Séjours de recherche, participation à des colloques, cotutelles

Visitez la page Séjours internationaux aux études supérieurs pour connaître toutes les opportunités de mobilité internationale et de financement qui s’offrent à vous aux cycles supérieurs.

Programme complet à l’étranger

Si vous souhaitez aller étudier plus longtemps qu’un an à l’étranger, considérez l’option d’aller faire un programme complet à l’étranger. Visitez la page Programme d’études complet à l’étranger pour connaître toute l’information sur comment aller faire un programme complet à l’étranger.

Programme complet à distance comme nomade digital

Si vous trouvez une université canadienne ou étrangère qui offre un programme 100% à distance, vous pourriez suivre votre programme depuis n’importe où dans le monde! Consultez la section Nomade digital pour en apprendre plus.

Échange virtuel comme nomade digital

Avez-vous l’opportunité de suivre des cours à distance depuis votre université étrangère? Vous n’avez pas à rester dans votre appartement pour suivre vos cours! Vous pourriez décider d’aller un mois dans un chalet sur le bord d’un lac, un autre mois à Lisbonne et les deux derniers mois depuis un autre pays. Consultez la section Nomade digital pour en apprendre plus.

Suivre des cours à distance comme nomade digital

Y a-t-il des cours qui peuvent se faire à distance dans votre programme? S’il y en a assez pour que vous puissiez demeurer à temps plein, pourquoi ne pas partir pour une session complète et voyager autour du monde tout en assistant à vos cours. Consultez la section Nomade digital pour en apprendre plus.

Rédaction à distance comme nomade digital

Vous devez vous concentrer à faire votre rédaction de thèse, mémoire, travail dirigé pendant plusieurs mois? Pourquoi ne pas le faire depuis une rizière à Bali, dans la campagne française ou sur le bord de la mer au Costa Rica. Consultez la section Nomade digital pour en apprendre plus.

Échange étudiant au secondaire ou Cégep

Il est moins fréquent de pouvoir faire un échange étudiant au niveau secondaire ou collégial, mais cela n’est pas impossible. Contactez votre école ou Cégep pour savoir si cela est possible et connaître les destinations possibles.

Échanges Azimut est une compagnie québécoise qui offre des opportunités d’échange au niveau secondaire.

Vous partez à l’étranger? Consultez notre section Planification et ressources pour avoir toute l’information dont vous avez besoin pour préparer votre séjour et vivre une expérience mémorable!

Partagez cette page:

Consultez d'autres opportunités d'aller vivre à l'étranger

Scroll to Top